Armance Quéro vient de remporter le concours de violoncelle 3e soliste, à l’Orchestre Philharmonique de Radio France avec lequel elle débutera en août prochain. Elle termine d’ici-là la saison 2021-2022 à l’orchestre de l’Opéra de Marseille dont elle est violoncelle co-soliste. 

 

En 2021, Armance devient la marraine du festival «Musiques en Montravel», festival de musique de chambre créé la même année dans le Périgord pourpre, mettant en avant musique et terroir.

 

Tout à la fois chambriste et soliste, Armance a la chance en 2017 de jouer aux côtés de Svetlin Roussev et d’Alexander Paley dans le Triple Concerto de Beethoven au festival des concerts de Vollore. Elle participe également au festival de Colmar et joue sous la direction de Frank Braley avec l'orchestre de chambre de Wallonie de Bruxelles. Son premier disque en sonate "Jeux à la française" avec le pianiste Joseph Birnbaum, paru en 2017 pour le label Etcetera est salué par la critique et rend hommage à la musique française avec des œuvres de Vierne, Debussy, Widor et Escaich. 

 

Elle s'est produite en musique de chambre à Paris à la salle Pleyel, à l'auditorium du musée d'Orsay, aux Invalides, à l'Institut Goethe... mais aussi à l'étranger au Canada, en Israël, en Italie ou encore au Danemark. Elle est membre des Serioso Celli, quatuor de violoncelles avec lequel elle se produit régulièrement. Particulièrement intéressée par la musique contemporaine, elle est amenée, en tant que violoncelle solo, à jouer sous la direction de Pierre Boulez en 2009, dans le cadre de l’académie d’orchestre de Lucerne. Elle rencontrera et jouera ensuite sous les baguettes de Heinz Holliger, Jean Deroyer, Bruno Mantovani et Mattias Pinscher. En 2012, elle fait une création de Marcin Stanczyk, Mosaïque, pour violoncelle et dispositif électroacoustique à l’Ircam, sorti depuis en CD. Curieuse d'ouvrir les portes d'autres répertoires, Armance a fait partie de la tournée - "Lambert Wilson chante Montand" - aux côtés notamment de Bruno Fontaine au piano de 2016 à 2018. 

 

Après des études au Conservatoire de Paris avec Roland Pidoux et Xavier Phillips où elle remporte son prix, première nommée, en 2012, elle suit les cours de Miklos Pérenyi à la Liszt Académie de Budapest puis intègre la Classe d’Excellence de Gautier Capuçon à la Fondation Vuitton à Paris. Elle a participé aux  master-classes de Gary Hoffman, Anner Bylsma, Philippe Muller...

Elle s’est déjà distinguée dans plusieurs concours internationaux, notamment en remportant en 2010, le 3ème Prix au Concours International de Belgrade, ainsi que le Prix « Carter » et une bourse au concours Flame, en 2009. Elle est lauréate boursière de la Fondation de France, du Mécénat Musical Société Générale, de Safran et de l’Adami.

En parallèle de sa carrière d’interprète, Armance a soutenu un master de musicologie recherche à la Sorbonne Université en 2018, mention bien sous la direction de Jean-Pierre Bartoli. Le sujet de son travail concerne Fernand Pollain (1879-1955), violoncelliste et interprète français du début du XXe siècle, créateur et dédicataire de nombreuses pièces de l’époque d'auteurs tels que Ropartz, Vierne, Magnard, d'Indy, de Bretagne.